Vivre en Conscience, c'est la Vie digne d'être vécue, c'est la vraie Vie!
Vivre en Conscience
Une Volonté libre et consciente, uniquement dirigée vers le Haut!
Panneau de contrôle
Accueil | Accès clients | Créer un compte | Affichez le flux RSS de Vivre en Conscience
Newsletter
Restez informé de nos nouveautés et suivez notre actualité

Articles
Vivre en Conscience Vivre En Conscience
Vivre en Conscience
La Vie Consciente
Le Bilan Spirituel - De quoi se compose-t-il? Bilan Spirituel
Les émotions sont des mouvements de l'âme Comprendre les Emotions
A la Découverte de l'Amour de Dieu Découverte Amour
La Démarche Identification et Clôture des Cycles Inachevés Démarche ICCI
Gardez vos organes, ils sont à vous! Gardez vos organes!
La douleur c'est la vie! La douleur c'est la vie!
La Vérité Corporellement Manifestée La Vérité Manifestée
Le Sens de la Vie Le Sens de la Vie
Nature, mon Amour Nature, mon Amour
Être attentif à sa vie intérieure Observer sa vie intérieure
Plus jamais une victime Plus jamais victime
La Puissance de la Prière Authentique Puissance de la Prière
Vivre en Cohérence Vivre en Cohérence
Vivre Libre sans démons ni fantômes Vivre sans démons
Vivre en Conscience
La Pensée Consciente
La différence entre la Foi et la Conviction Foi & Conviction
Les Bases de la Pensée Consciente Pensée Consciente - Bases
La Pensée Consciente - Etape 0 Pensée Consciente - Etape 0
La victimite, le fatalisme et la révolte, trois maladies difficiles à guérir... Victimite fatalité révolte
Vivre en Conscience
La Relation Consciente
Combats de démons Combats de démons
Communications entre êtres humains et contacts avec les démons Communication entre humains
Communication entre les êtres humains et contacts avec les démons Communication et démons
Communications entre êtres humains et contacts avec les démons Communication sous démons
Soyez Parfaits, comme votre Père Céleste est Parfait! En Quête d'Union
Jeunes gens, prenez garde aux choses que vous dîtes! Importance du mot dit
Le copeau et la poutre Le copeau et la poutre
Les démons dans les couples Le démon dans le couple
Le Principe de l'Union - Base de la Construction dans la Création Le Principe de l'Union
Les rats muti-rôles - Expérience des rats plongeurs et interprétations Les rats muti-rôles
Que Ton Oui soit Oui, que Ton Non soit Non; tout le reste vient du Malin! Oui oui ou Non non
Comment rreconnaître un être humain sous l'influence d'un démon? Reconnaître un démon
Vivre en Conscience
La Santé Consciente
Voulez-vous être en bonne santé? Bonne Santé?
Repérage des Emotions et des Peurs Et Réinitialisation Emotionnelle Démarche REPERE
Comment les dents fondent-elles? Des dents qui se creusent
Comment être en bonne santé Être en Bonne Santé
Les démons existent-ils? Existent-ils?
L'inhibition ce n'est pas bon Inhibition dévastatrice
La Clef de la Libération des Emotions et des Fardeaux La CLEF
Le plus grand Secret de Santé qui soit: le phénomène de la Résonance Le corps en Résonance
Le rôle des entités dans la Santé Les entités et la Santé
Aperçus sur la Loi de Conversion Loi de Conversion
Rapports entre la maladie et la saleté, selon Lao_Tsé Maladie et saleté
Voulez-vous guérir? Purifiez-vous? Sain = Pur
Comment vivre sainement? Vivre Sainement?
L'Art de la Respiration Consciente La Respiration
Vivre en Conscience
La Vie Sociale Consciente
Le combat de démons Combat de démons
Pierre Rabhi présente les Oasis en Tous Lieux Oasis en Tous Lieux
Vivre en Conscience
La Vie Fin-Matérielle
Rapports mutuels de l'Esprit et du corps - Unité ou dualité? Esprit et Corps
Le Livre de la Mort Vivante - Les Expériences de Mort Imminente Les EMI et la Mort
Baro Thödol - Conclusion Bardo - Conclusion
Vivre en Conscience
Regarder le Ciel
Le mystère de la Comète Elenin Comète Elenin
Elenin subirait-elle une cure d'amaigrissement? Elenin maigrit-elle?
La comète Elénin est-elle toujours vivante et active? Elenin toujours en vie?
Un reportage de la BBC au sujet de la dixième planète Dixième Planète?
La Fin des Temps est-elle proche? La Fin des Temps
Il y aurait une Naine Brune au-delà de Pluton... La Naine Brune
Le mystère de la Comète Elenin - Suite... Le Mystère Elenin
La Terre bombardée par des Rayons cosmiques galactiques Rayons Cosmiques
Que signifie le Virage des Mondes 2012? Virage 2012
Vivre en Conscience
Documents
La Santé par les Couleurs Santé par les Couleurs
 
Comment être en bonne Santé?

«Si Tu veux être en bonne Santé,

alors soigne Ton corps et Ton esprit

- «Evangile éternel» -

 

Comment être en bonne santé?

En étant Un avec soi-même.


L'Unicité

L'être humain est un germe d'esprit en cours d'évolution.

Sa nature spirituelle lui confère son unicité.

Dans l'Unicité - être un avec soi-même - réside la source du Bonheur, de la Paix et de la Santé.

La dualité

Comment la dualité peut-elle exister dans l'être humain terrestre?

L'être humain terrestre est un esprit incarné dans un corps gros-matériel.

Malgré cette incarnation, l'être humain devrait toujours être unitaire, un avec lui-même.

Mais, bien souvent, il ne l'est plus, et commencent les problèmes: il devient double ou duel; il entre en duel contre lui-même.

Le mal fondamental vient donc de la dualité: Une partie s'oppose à une autre.


Comment la dualité se manifeste-t-elle en l'être humain?

Comment peut-on éclairer cela?

Le bon Chemin à suivre pour chaque être humain lui est donné par sa voix intérieure.

Le problème a, par exemple, bien été observé par l'Apôtre Paul et arrive souvent ainsi:

«Je ne fais pas le Bien que je voudrais et fais le mal que je ne voudrais pas», dit l'Apôtre Paul, observant ce terrible conflit en lui.

En ce cas, il y a deux «Je» en l'être humain, ou, plus précisément, il y a un «Je», l'esprit, opposé au «moi», l'intellect.

Ceci est le conflit fondamental.

L'explication, apportée par Paul de Tarse, dans son épître aux Romains, est la suivante:

«Nous savons, en effet, que la Loi est spirituelle; mais moi, je suis charnel, vendu au péché».

Nous avons donc ici, exprimées par Paul, l'opposition, la dualité, spirituel{le} {d'un côté}/charnel{le} {de l'autre}.

Il explicite:

«Car je ne sais pas ce que je fais: je ne fais point ce que je veux, et je fais ce que je hais.»

Donc, comme déjà vu, deux «Je», le conflit fondamental.

Il importe fort de bien identifier ces deux «Je».

Paul développe:

«Or, si je fais ce que je ne veux pas, je reconnais par là que la Loi est bonne».

Le premier «je» en lui fait le mal; c'est, dit-il, la partie «charnelle», «vendue au péché».

Mais un autre «Je», une autre partie en lui ne veut pas faire ce qu'il fait. Ceci montre qu'il vaut quand même mieux que ses actes; ce «Je»-là est capable de reconnaître le caractère bon, juste, sage et bienveillant de la Loi.

L'on peut vouloir autrement que ce que l'on fait et même que ce que l'on dit ou pense. Ceci est facteur de dualité et introduit des distorsions entre les formes {nées} du vouloir et celles {nées} des pensées, paroles ou actions.

Alors, qui fait le mal, lorsque l'on veut le Bien:

«Et maintenant ce n'est plus moi qui le fais, mais c'est le péché qui habite en moi.»

Ce n'est pas moi qui fais le mal, c'est le péché!

Pratique, non?

Mais c'est quoi, le péché? Le péché, c'est l'acte non conforme aux Lois, aux Lois de la Création (pas aux lois humaines!).

Celui qui transgresse une ou plusieurs lois est donc en état de péché, sous l'emprise du péché; il a, de ce fait, partiellement ou totalement aliéné son libre vouloir. Et c'est parce que le péché - l'obéissance à la force qui commande la transgression - est le plus fort que celui qui est sous l'emprise du péché fait le mal.

«Ce qui est bon, je le sais, n'habite pas en moi, c'est-à-dire dans ma chair: j'ai la volonté, mais non le pouvoir de faire le Bien.»

Le concept «chair» doit maintenant être précisé: «chair» signifie, en langage biblique, «capacité de compréhension humaine terrestre limitée», c'est-à-dire, en fait, «intellect».

Il est bien précisé, dans la Genèse, que l'Arbre de la Connaissance du Bien et du Mal, à l'origine de la tentation, est «précieux pour ouvrir l'intelligence»:

«La femme vit que l'arbre était bon à manger et agréable à la vue, et qu'il était précieux ouvrir l'intelligence; elle prit de son fruit, et en mangea; elle en donna aussi à son mari, qui était auprès d'elle, et il en mangea.» (Genèse III, 6)

Avec le développement illimité de l'intellect, l'être humain a alors l'espoir de vivre la promesse luciférienne:

«Alors le serpent dit à la femme: Vous ne mourrez point; mais Dieu sait que, le jour où vous en mangerez, vos yeux s'ouvriront, et que vous serez comme des dieux, connaissant le bien et le mal.» (Genèse III, 5)

Erreur grossière, car beaucoup plus tard, Paul dira encore:

«Le salaire du péché, c'est la mort». (Epître aux Romains VI, 23)

Et, précédant la mort, la maladie...

Pour revenir au mot «chair», Jésus a, du reste, utilisé le même mot, lorsqu'Il répond à Pierre, qui vient de professer sa Foi en Jésus en lui disant:

«Tu es le Christ, le Fils du Dieu Vivant!»:

«Jésus, reprenant la Parole, lui dit: "Tu es heureux, Simon, fils de Jonas ; car ce ne sont pas la chair et le sang qui T'ont révélé cela, mais c'est Mon Père Qui est dans les Cieux."».

Et cela au travers du Ressenti de Pierre, c'est-à-dire de son Intuition spirituelle.

La chair, c'est-à-dire l'intellect humain, ne peut trouver cela tout seul...

Quant au sang, il semble devoir signifier la liaison entre l'esprit et le corps, s'effectuant précisément à travers le sang.

Dans le cas précis, même la voix de l'esprit - l'Intuition humaine - n'est pas suffisante pour reconnaître un Fils de Dieu, il y faut, encore en plus, une Grâce spéciale ; d'où la précision: «C'est Mon Père Qui est dans les Cieux {Qui T'a révélé cela}».

Autre confirmation du sens du mot «chair», dans la bouche de Jésus:

«Veillez et priez, afin que vous ne tombiez pas en tentation; l'esprit est bien disposé, mais la chair est faible.»  (Matthieu, XXVI, 41 ; Marc XIV, 38)

Il dit déjà là ce que Paul s'efforce de redire avec ses propres mots: L'esprit veut le Bien, parce qu'il ne peut pas, de par son genre, vouloir autre chose, mais à lui s'oppose la faiblesse de la chair, c'est-à-dire de l'être terrestre placé sous l'emprise de l'intellect.

Paul poursuit:

«Car je ne fais pas le Bien que je veux, et je fais le mal que je ne veux pas.»

«Je», l'esprit de Paul, insuffisamment fort, n'arrive pas, en ce cas, à faire le Bien qu'il voudrait faire, mais son autre «je» - c'est-à-dire son "moi", son ego, l'intellect - lui, fait le mal que son «Je» spirituel ne voudrait pas qu'il (l'intellect) fît.

Le plus terrible de tous les conflits intérieurs; le drame absolu de presque toutes les existences humaines terrestres!

Il se résume à:

«Je veux faire le Bien, et, au lieu de cela, je fais le mal!!!»

Comment cela se fait-il? L'explication réside ici dans le fait que l'être humain, qui s'est longtemps obstiné dans une fausse voie, a, de ce fait, durant des années, des décennies, des siècles ou même des millénaires, longuement nourri son démon correspondant et qu'il demeure connecté à celui-ci par l'intermédiaire d'un cordon de nutrition.

A chaque contrariété, chaque contradiction, chaque irritation se produit une connexion. Et, lorsque la connexion est établie, il faut, pour s'y opposer, d'autant plus de force intérieure que le démon est gros! Et il est d'autant plus gros qu'il a été longuement nourri!

A sa manière, Paul développe encore cela:

«Et si je fais ce que je ne veux pas, ce n'est plus moi qui le fais, c'est le péché qui habite en moi. Je trouve donc en moi cette loi: quand je veux faire le Bien, le mal est attaché à moi.»

Paul veut dire ici que son vrai «Je» - l'esprit en lui - est incapable de faire le mal. Le mal ne peut être fait que par quelque chose qui arrive à circonvenir l'esprit, quelque chose qui, du fait de la paresse de celui-ci, se montre (parce qu'en réalité il ne peut pas l'être!) plus fort que lui: son démon correspondant!

En outre, le mot «loi» est ici improprement employé, car le péché n'est nullement une loi. Mais, aussi longtemps que l'esprit n'a pas repris sa place - la première - il a beau vouloir le Bien, il se laissera toujours dominer par dses démons et par leur meilleur protecteur: l'intellect raisonneur!

Et Paul ajoute encore:

«Car je prends plaisir à la Loi de Dieu, selon l'Homme intérieur; mais je vois dans mes membres une autre loi, qui lutte contre la loi de mon entendement, et qui me rend captif de la loi du péché, qui est dans mes membres.»

L'Homme intérieur - autre appellation pour l'Esprit! - reconnaît tout le Bien-fondé et toute l'Omnisagesse de la Loi de Dieu, mais, dans ses membres - c'est-à-dire dans tout ce qui est sous le contrôle de son intellect - Paul découvre, non pas une autre loi, mais une autre réalité - le péché[1] - qui lutte contre la première - qu'il appelle « La Loi de l'Entendement » - et lui dispute le contrôle de ses membres, et donc de ses actes.

Il s'agit, bien sûr, ici, de l'Entendement supérieur, donc de celui de l'Esprit, que, pour notre part, en langage actuel, nous appelons: «Intuition spirituelle».

Et Paul s'exclame:

«Misérable que je suis! Qui me délivrera du corps de cette mort?... Grâces soient rendues à Dieu par Jésus Christ notre Seigneur!... Ainsi donc, moi-même, je suis par l'Entendement esclave de la Loi de Dieu, et je suis par la chair esclave de la loi du péché.»

Paul est donc écartelé entre deux principes opposés : la Loi de Dieu et la «loi» du péché, donc du mal, des ténèbres, de celui qui est présenté comme l'Adversaire par excellence, l'Antichrist, Lucifer !

Ce disant, il décrit toute la condition humaine depuis la chute et le grand Tri qui s'opère entre les êtres humains:

«Ceux, en effet, qui vivent selon la chair, s'affectionnent aux choses de la chair, tandis que ceux qui vivent selon l'Esprit s'affectionnent aux Choses de l'Esprit.»

«Ceux qui vivent selon la chair», ce sont les dominés par leur propre intellect, et, de ce fait, et selon toute logique et selon la Loi d'Attraction du Genre Semblable[2], ce qu'ils aiment et recherchent ce sont les choses charnelles, terrestres, matérielles et donc périssables, tandis que «ceux qui vivent selon l'Esprit», les êtres humains d'Intuition, selon la même Logique et la même Loi, aiment et recherchent, quant à eux, les Choses de l'Esprit.

Et, selon la Loi de l'Effet de Réciprocité, il est inévitable que:

«Et l'affection de la chair, c'est la mort, tandis que l'affection de l'Esprit, c'est la Vie et la Paix; car l'affection de la chair est inimitié contre Dieu, parce qu'elle ne se soumet pas à la Loi de Dieu, et qu'elle ne le peut même pas. Or ceux qui vivent selon la chair ne sauraient plaire à Dieu. Pour vous, vous ne vivez pas selon la chair, mais selon l'Esprit, si du moins l'Esprit de Dieu habite en vous. Si quelqu'un n'a pas l'Esprit du Christ, il ne Lui appartient pas.»

D'où le grave Avertissement:

«Si vous vivez selon la chair, vous mourrez».

Autrement dit: Si vous vous laissez dominer par votre propre intellect, vous introduirez, de ce fait, un terrible conflit en vous même entre votre Esprit et votre intellect, vous tomberez malade et pourrez même en mourir. Cela concerne, bien sûr, le corps, mais aussi et surtout l'âme.

L'issue finale dépend alors de quel côté sera le vainqueur:

«Mais si par l'Esprit vous faites mourir les actions du corps, vous vivrez, car tous ceux qui sont conduits par l'Esprit de Dieu sont Enfants de Dieu».

Que signifie donc alors «faire mourir les actions du corps» si ce n'est vaincre {la domination de} l'intellect et ses manifestations?

La reconnaissance de la toute naturelle prééminence de l'Esprit ne ressemble, toutefois, nullement à l'esclavage résultant de la domination de l'intellect, car Paul conclut en disant:

«Et vous n'avez point reçu un esprit de servitude, pour être encore dans la crainte; mais vous avez reçu un Esprit d'adoption, par lequel nous crions: "Abba! Père!" L'Esprit {Saint} Lui-même rend témoignage à notre esprit que nous sommes Enfants de Dieu».

Seul le fait de reconnaître Dieu comme Notre Père permet de mettre fin au conflit par lequel l'intellect essayait de se jucher sur un trône usurpé et à l'Esprit de retrouver sa place, la première, d'où la Paix retrouvée et la Victoire de la Vie sur la mort!


Qu'est-ce qui fait qu'un être humain entre en conflit avec lui-même?

Dans un monde sous l'empire du péché, les devoirs à accomplir sont définis non par l'Esprit mais par l'intellect! Pour l'être humain d'intellect, selon la Loi d'Attraction du Genre Semblable, il n'aura aucune peine à se soumettre aux lois et aux devoirs instaurés par l'intellect.

Mais pour l'être humain d'Intuition, comment cela va-t-il se passer?

Il apparaîtra à chaque penseur sérieux et logique qu'il n'est que trop évident qu'un être humain d'Intuition ne puisse pas reconnaître comme justes - et donc conformes à la Volonté Divine - les devoirs qui lui sont assignés par d'autres êtres humains dominés par leur propre intellect.

De ce fait, inévitablement, l'être humain d'Intuition, confronté à la contrainte sociale de devoir accomplir tous ces faux devoirs, va entrer en conflit avec lui-même. Pour lui aussi, et même tout particulièrement, l'Accomplissement de son Devoir vaut comme l'une des Lois les plus élevées qu'un être humain réellement digne de ce nom se doive d'accomplir et, pourtant, il est simultanément dans l'obligation de se dire qu'en accomplissant les devoirs qui lui sont extérieurement imposés par d'autres il agit contre sa propre conviction. Cruel dilemme, en vérité. C'est "cornélien". C'est un conflit.

C'est toujours le même conflit fondamental entre esprit et intellect. C'est ce genre de conflit qui, par impossibilité d'agir (voir les expériences de Henri Laborit sur l'inhibition de l'action), provoque, par exemple, des caries dentaires (pour réfréner le désir de mordre!) et toutes sortes d'autres ravages dans le corps. L'agressivité ne pouvant se diriger vers l'extérieur (vers celui qui donne les ordres et qui, en tant que supérieur hiérarchique, ne peut être contesté) se retourne vers l'intérieur, contre soi-même!


Les formes diversifiées du conflit fondamental

La conséquence en est que des formes naissent dans le for intérieur de l'être humain qui se tourmente ainsi.

Il va donc devenir l'objet de la répercussion de ces formes.

Mais un tel conflit peut revêtir bien des formes.

Selon le genre précis de la forme-pensée ainsi générée lors d'un conflit intérieur une partie correspondante du corps, lors du retour de la forme-pensée, va se trouver con-cernée.


Comment arriver à le savoir? Comment déterminer laquelle?

Cela marche avec ... la Symbolique!


Le Monde de la Symbolique

D'une façon générale, du fait qu'ils sont accaparés par les plus ou moins grandes prétendues nécessités et les plus ou moins nombreuses futilités de leur vie quotidienne, l'attention des êtres humains se dissout complètement; ils ne regardent pas autour d'eux.

C'est bien dommage! Car s'ils voulaient bien, au contraire, employer toute leur attention et leur énergie à observer avec acuité les grands et les petits événements journaliers qui se manifestent, à chaque instant, autour d'eux et aussi en eux, alors adviendrait bientôt, pour eux, une nouvelle prise de conscience.

Ils seraient tout étonnés au sujet de la vie de «zombies» qu'ils ont jusqu'ici menée et trouveraient à peine croyable qu'ils aient pu, jusqu'alors, négligé de voir quelque chose d'aussi frappant, tout en demeurant aussi bouchés.

Et ils auraient toutes les raisons de secouer leurs têtes, en s'apitoyant sur eux-mêmes. Parce que, tout à coup, rien que par le fait de bien regarder autour d'eux, s'ouvre, soudainement, pour eux, tout un monde d'événements vivants obéissant à une rigoureuse Logique, un monde qui leur qui leur permet de reconnaître enfin distinctement l'inflexible et unitaire Guidance d'une Main supérieure:

Le Monde de la Symbolique!


L'Arbre de la Symbolique

La Symbolique, comment ça marche?

C'est comme un «Arbre à l'envers», dont les racines se trouveraient dans l'autre Monde, celui que l'on appelle, à tort, l'Au-delà, parce qu'en réalité, il n'y a pas d'Au-delà...

Les racines de l'Arbre de la Symbolique sont profondément implantées dans ce qu'il est convenu d'appeler le Monde de l'Au-delà, seules ses brindilles et son feuillage les plus éloignés pénètrent, en tant que prolongements de ces racines, dans le monde qui nous est terrestrement visible.

La Symbolique est donc comme un Arbre mais elle est aussi comme un Océan, un Océan qui, en apparence, se trouverait complètement au repos, et dont les constants mouvements nous seraient normalement invisibles, mais que l'on pourrait quand même déceler lors de leurs ultimes déferlements sur la plage.

La plupart des êtres humains ne pressentent pas qu'avec un tout petit peu de peine et d'attention, ils pourraient clairement observer l'activité, pour eux si décisive et par eux si redoutée, de leur karma.

Et, en particulier, dans le domaine de la santé de leur enveloppe gros-matérielle, leur corps terrestre!


Qu'est-ce que le karma?

Chacun sait que la santé du corps dépend de facteurs extérieurs et de facteurs intérieurs.

Nous n'insistons pas ici sur les facteurs extérieurs, qui sont, en général, les moins méconnus. Ils concernent principalement l'effet des quatre éléments sur le corps et, en particulier, la peau, l'effet de la nourriture et de la boisson absorbées, celui du cadre de vie, le respect de l'alternance de l'activité et du repos, de l'hygiène, etc.... Bref!, l'observation des règles de «bon sens»...

Ces influences extérieures appelées à agir sur et dans le corps sont loin d'être négligeables - et nous en reparlerons plus en détail à l'occasion, mais le plus important, et de loin, ce sont, quand même, les influences intérieures.

Nous entendons, par là, les influences résultant principalement de l'action et de la rétro-action des formes-pensées.

Or, s'il est important d'avoir une hygiène de vie saine pour son corps et de «manger biologique», il est encore beaucoup plus important d'avoir une bonne hygiène mentale.[3]

Celui qui émet des pensées impures se souille beaucoup plus sûrement que celui qui absorberait de la boue du caniveau...

Jésus l'a déjà dit:

«Ce n'est pas ce qui entre dans la bouche qui souille l'être humain; mais ce qui sort de la bouche, c'est ce{la} qui souille l'être humain.»... (Matthieu XV, 22)

Celui qui ne garde pas le foyer de ses pensées pur met en circulation des formes-pensées mauvaises, à l'action délétère et qui, de par la Loi du Cycle, lui reviennent, aussi sûrement qu'un boomerang, vers son point de départ...

Là réside, principalement, l'activité du si redouté karma...

Mais si quelqu'un ouvre grand les yeux et regarde attentivement autour de lui, sans préjugé et dans un état de grande attention, alors il peut, peu à peu, se familiariser avec l'activité du karma, ce qui fait, qu'il va progressivement comprendre «comment ça marche»...

Du coup, il va simultanément comprendre qu'il n'est nullement la proie du «hasard» ou de la «fatalité» et qu'en dehors de négligences flagrantes dans son comportement quotidien la maladie ou l'accident n'arrivent pas «comme ça», d'un seul coup, sans causes antérieures préalablement posées par lui-même.

Au début, rien que d'y penser, il avait peur du karma... Maintenant, il sait que tout repose entre ses mains, et cela le rassure... Il peut devenir ou re-devenir le maître de son destin!

Cela va même beaucoup plus loin...

Un exemple: La filiation...

Prenons, par exemple, un cas:

«Les péchés des pères se vengent jusqu'à la troisième et quatrième génération!»

Une telle Maxime se trouve dans la Bible:

«Alors Dieu prononça toutes ces Paroles, en disant: Je suis l'Éternel, Ton Dieu, Qui T'ai fait sortir du pays d'Égypte, de la maison de servitude. Tu n'auras pas d'autres Dieux devant Ma Face.

Tu ne Te feras point d'image taillée, ni de représentation quelconque des Choses qui sont en haut dans les Cieux, qui sont en bas sur la Terre, et qui sont dans les eaux plus bas que la Terre.

Tu ne Te prosterneras point devant elles, et Tu ne les serviras point; car Moi, l'Éternel, Ton Dieu, Je suis un Dieu jaloux, Qui punit l'iniquité des pères sur les enfants jusqu'à la troisième et la quatrième génération de ceux qui Me haïssent, et Qui fait Miséricorde jusqu'en mille générations à ceux qui M'aiment et gardent Mes Commandements.» (L'Exode, Chapitre XX, Versets 1-6).

Une telle Parole, en ce qui concerne la première partie de la Phrase, s'appelle un Anathème. Un Anathème, pour cesser d'être opérant, doit être brisé.

La répercussion de l'équité ou de l'iniquité des pères jusqu'à la troisième et même quatrième génération est une importante Notion, que l'on retrouve encore, plus loin dans la Bible:

«Moïse tailla deux Tables de Pierre comme les premières; il se leva de bon matin, et monta sur la Montagne de Sinaï, selon l'Ordre que l'Éternel lui avait donné, et il prit dans sa main les deux Tables de Pierre.

L'Éternel descendit dans une nuée, Se tint là auprès de lui, et proclama le Nom de l'Éternel.

Et l'Éternel passa devant lui, et S'écria:

"L'Éternel, l'Éternel, Dieu Miséricordieux et Compatissant, lent à la colère, riche en Bonté et en Fidélité, Qui conserve Son Amour jusqu'à mille générations, qui pardonne l'iniquité, la rébellion et le péché, mais Qui ne tient point le coupable pour innocent, et qui punit l'iniquité des pères sur les enfants et sur les enfants des enfants jusqu'à la troisième et à la quatrième génération!"» (Exode Chapitre XXXIV, Versets 4-7).

Comment est-il possible que le coupable ne soit pas tenu pour innocent, puisque, en apparence, ce n'est pas lui qui est frappé, mais ses enfants, petits-enfants et même arrière-petits-enfants? Voilà l'importante question qui se pose.

Un exemple

«Au coucher du Soleil, un profond sommeil tomba sur Abram; et voici, une frayeur et une grande obscurité vinrent l'assaillir. Et l'Éternel dit à Abram: "Sache que Tes descendants seront étrangers dans un pays qui ne sera point à eux; ils y seront asservis, et on les opprimera pendant quatre cents ans. Mais Je jugerai la nation [L'Egypte] à laquelle ils seront asservis, et ils sortiront ensuite avec de grandes richesses. Toi, Tu iras en Paix vers Tes pères, Tu seras enterré après une heureuse vieillesse. A la quatrième génération, ils reviendront ici; car l'iniquité des Amoréens n'est pas encore à son comble."» (La Genèse, Chapitre XV, Versets 12-16)

Vu la durée de vie de l'époque, très supérieure à la durée de vie actuelle (Abrahama vécut 175 ans) et vu le fait qu'il était donc courant de procréer en étant déjà centenaire, quatre cents ans pourrait, ici, équivaloir à quatre générations...

Un autre exemple:

«L'Éternel dit à Jéhu: "Parce que Tu as bien exécuté ce qui était droit à Mes yeux, et que Tu as fait à la maison d'Achab tout ce qui était conforme à Ma Volonté, Tes fils jusqu'à la quatrième génération seront assis sur le Trône d'Israël."» (Deuxième Livre des Rois, Chapitre X, Verset 30).

Et c'est bien ce qui se produisit, ainsi que cela est confirmé un peu plus loin:

«Ainsi s'accomplit ce que l'Éternel avait déclaré à Jéhu, en disant: Tes fils jusqu'à la quatrième génération seront assis sur le Trône d'Israël.» (Deuxième Livre des Rois, Chapitre XV, Verset 12).

Nous avons aussi un très intéressant exemple avec Job, qui, ayant surmonté l'épreuve à laquelle il était soumis, fut récompensé par l'Eternel et vécut la Grâce rapportée à la fin du Livre de Job:

«Job vécut après cela cent quarante ans, et il vit ses fils et les fils de ses fils jusqu'à la quatrième génération

Ce qui veut donc dire qu'un grand-père plus que centenaire peut, en tant qu'arrière-arrière-grand-père, voir les fils (arrière-arrière petits-fils) des fils (arrière-petits-fils) des fils (petits-fils) de ses fils. Le fait que ce soit trois ou quatre générations et non cinq ou six ou davantage est liée à la durée de vie normale pour être humain, lui permettant, de son vivant terrestre, avant de devoir quitter la Terre pour cause d'extrême vieillesse, de connaître trois ou quatre générations après lui, presque jamais davantage.

Cette Parole biblique, incomprise de beaucoup, et qui pouvait donner l'impression de faire partie de superstitions obscurantistes indignes de notre époque de haute rationalité, se trouve pourtant manifiquement confirmée par la science la plus moderne...

Les abus subis laissent des traces dans l'ADN

Heureusement, ces traces négatives sont tout à fait effaçables et, après trois ou quatre générations, disparaissent même spontanément.

C'est une première très bonne nouvelle. Car cela nous montre déjà qu'un malheur, même s'il déborde sur plusieurs générations - celles qui ont la possibilité de connaître l'ancêtre victime d'un abus (agression, viol, etc.) -, ne dure quand même pas forcément indéfiniment.

Et la deuxième excellente nouvelle - encore meilleure que la première - c'est que, lorsque qu'il s'agit des comportements bénéfiques de ceux qui aiment leur Dieu et le montrent en vivant Ses Commandements, cela - en bonne logique - marque aussi semblablement l'ADN, mais, en ce cas, pour pas moins que mille générations!!! Si l'on compte quatre générations par siècle, cela fait quand même, pour la transmission de cette Bénédiction divine, s'étalant sur quelque 250 siècles, soit pas moins de 25 millénaires, donc plus de deux cent cinquante fois plus qu'en cas d'anathème!!!

De ce fait, la descendance d'un Juste devant l'Eternel est une Bénédiction absolue, car l'on peut dire que - en tant qu'avantage considérable (ce qui n'exclut pour autant pas l'Equité, car il ne s'agit pas d'hérédité spirituelle mais juste d'un effet de la Loi d'Attraction du Genre Semblable, et cela n'exclut pas, non plus, le libre vouloir individuel, car il ne s'agit que d'une pré-disposition!) - sa descendance est, pour ainsi dire, presque génétiquement programmée pour suivre la Chemin de la Vertu...!!!

Afin de la rendre plus explicite, développons un tout petit peu plus la chose... Il n'est pas dit par là que le vice ou la vertu seraient inscrits dans les gènes, de sorte que libre arbitre serait exclu pour les porteurs de ces gènes. Il est juste donné à comprendre qu'en fonction de la Loi Universelle d'Attraction du Genre Semblable un Juste devant Dieu non seulement marque son génôme de caractéristiques spécifiques mais attire, pour sa descendance, des âmes porteuses des mêmes caractéristiques et que cela se répète, de père en fils (dans une citation plus haut le mot "enfant" est utilisé, ce qui donne à penser que cela concerne aussi les filles), pendant mille générations.

Mille générations successives minimum d'êtres orientés vers la Lumière et ainsi assurés de l'Amour et de la Miséricorde de Dieu, assurément, c'est quelque chose! Cela est de nature à puissamment inciter les êtres humains à vivre les Commandements Divins, qui, en réalité, ne sont rien d'autre que les meilleurs Conseils qui soient en vue de l'Ascension Spirituelle et d'une vie bénie et aussi riche de santé sur la Terre.

 

 
Rechercher un article

Insérer un ou plusieurs mots clefs:



Rechercher tous les mots
Rechercher l'un de ces mots
Rechercher l'expression exacte

Vivre en Conscience
Derniers Articles
Vivre en Conscience  Communication entre humains
Vivre en Conscience  La Respiration
Vivre en Conscience  Les 2 genres d'attraction
Vivre en Conscience  Reconnaître la Vérité
Vivre en Conscience  Perception des faits
Vivre en Conscience  Les faits et les jugements
Vivre en Conscience  Conscience Lumineuse
Vivre en Conscience  Conscience Lumineuse
Vivre en Conscience  Conscience Lumineuse
Vivre en Conscience  Vous avez dit étrange
Vivre en Conscience  Le Blog Vivre En Conscience
Vivre en Conscience  Newsletter Spéciale Vivre en C...
Vivre en Conscience  Le Site de la Vie Consciente
Vivre en Conscience  La Démarche ICCI
Vivre en Conscience  Réseau REAGIR
Vivre en Conscience  Réseau REAGIR
Vivre en Conscience  Vivre Vrai pour rester Libre
Vivre en Conscience  Par la Prise de Conscience amé...
Vivre en Conscience  Le But de la Vie est de Deveni...
Vivre en Conscience
Actualité
Des bruits étranges d'origine inconnue en provenance de l'intérieur de la Terre... Bruits étranges
2012: Comment la voulez-vous? Comment la voulez-vous?
Que cette image fasse le tour du monde! Indiens Raonis chassés
La NASA adresse une mise en garde concernant une immense tempête solaire Tempête Solaire
La Nasa avertit son personnel de se tenir prêt... Vidéo Personnel NASA
La Vie est Radiation; la Radiation est Vie Vie, Mouvement, Radiation
Séminaire de Conscience Lumineuse de Pierre-Etienne Bourget Conscience Lumineuse
Séminaire de Conscience Lumineuse Conscience Lumineuse
Voir la vidéo de présentation du séminaire de conscience lumineuse Conscience Lumineuse
Vivre en Conscience
Citations
Citations Spirituelles Citations Dalaï Lama
Les faits et les jugements sur les faits Les faits et les jugements
Les Maximes de Jean-François Jacob Maximes
Notre perception des faits Perception des faits
Perles de Sagesse - Maximes variées - Proverbres - Citations Perles de Sagesse
Reconnaître la Vérité Reconnaître la Vérité
Vivre en Conscience
Expériences Vécues
L'Acceptation, Clef du Bonheur Acceptation
J'ai marché sur le Feu J'ai marché sur le Feu!
Vivre en Conscience
Réponses à questions
A qui sont la Nature, la Terre, l'Univers? A qui est la Nature?
A quoi servent les comètes? Comète
L'être humain est-il divin ou humain? Humain ou divin?
L'être humain peut-il être ou devenir Divin? L'être humain et le Divin
Attraction par complémentarité et attraction par similarité Les 2 genres d'attraction
Vivre en Conscience
Vivre en Conscience
SITES LIéS
Vivre en Conscience Vivre En Conscience
Vivre en Conscience Maximes
Vivre en Conscience
Site Vivre En Conscience
Inscrivez-vous à la liste de Diffusion Liste de Diffusion
Présentation de Jacob Jakob Présentation de l'auteur
Vivre en Conscience
Êtes vous Prêts?
Vivre en Conscience
Voyages En Conscience
En quoi le Toit du Monde nous interpelle-t-il encore, aujourd'hui? Le Toit et Toi

;